Quelle saison !

La saison 2017 des Enduro World Series s’est clôturée le 1er octobre à Finale Ligure. Une finale d’autant plus excitante que le Niçois Adrien Dailly y bataillait pour le titre mondial. Après sept courses disputées aux quatre coins du monde, le jeune pilote Lapierre arrivait en effet en Italie avec le 2ème rang du classement général de la coupe du monde et mathématiquement la possibilité de repasser en tête. Mais malgré tout le talent et tous les efforts d’Adrien (4ème de l’épreuve), le Maître Sam Hill n’a pas craqué, il a même fait honneur en bouclant la saison avec un nouveau podium (3ème), qui lui a permis de décrocher son premier titre mondial enduro après en avoir remporté cinq en descente.

ews finale ligure 2017 podium
Hill, Dailly, Callaghan : les 3 enduristes les plus rapides de l’année sur le podium final EWS

Le résultat de Dailly n’en reste pas moins exceptionnel : pour sa première saison élite, il a remporté 3 courses (Tasmanie, Irlande et Millau), signé 15 temps scratch en spéciales (c’est lui qui en a gagné le plus) et il a été sacré vice-champion du monde. Bravo Adrien !

Adrien Dailly came away from a stage win this weekend but second place in the series.
Saison 2017 incroyable pour le ptit Niçois Adrien Dailly

Bravo aussi à la Varoise Cécile Ravanel (Commencal) qui a pour le coup archi-dominé son sujet tout au long de l’année et jusqu’à cette finale italienne, en remportant sa 7ème victoire de l’année et par la même occasion son 2ème titre mondial d’affilée chez les filles.

Cecile won every stage today and has a convincing 1 minute lead on the rest of the field
Et de 2! Deuxième titre mondial d’affilée pour Cécile Ravanel.

Domination azuréenne similaire chez les Masters, avec le Vençois Karim Amour (BH-Miranda) qui a remporté 6 courses sur 8 et obtenu le titre suprême dans sa catégorie.

The season's overall Masters Men
Karim Amour est devenu champion du monde d’enduro masters.

Pour le reste :
– Le Levensois Florian Nicolaï (Rocky Mountain Urge) fait coup double avec la 7ème place à Finale Ligure et au classement général final scratch.
– Le Dracenois Thomas Lapeyrie signe une superbe 5ème place en Italie et termine 13ème du championnat.
– Alex Cure prend la 18ème place du jour et la 16ème de la saison.
– Loris Vergier était aussi de la partie et il s’est offert une honorable 24ème place.
– Dimitri Tordo prend la 27ème place de l’épreuve.
– Fabien Barel avait renfilé une plaque de course pour l’occasion, il finit 38ème.
– Et il y avait aussi quelques habitués de l’Urge 1001 Enduro Tour au départ : Valentin Escriou (78ème), Rémy Quillévéré (118ème), Kevin Bru (144ème), Lucas Monetti (14ème U21).
Bravo à tous !

Damien Oton charged hard again today winning the round with a further
L’homme le plus rapide du week-end : Damien Oton.

Et bravo aussi au grand vainqueur de cette Grande Finale, Damien Oton, qui n’est certes pas Azuréen mais qui est somme toute Français et qui à ce titre nous a bien fait rêver ce week-end.

Spot Sam Hill
Grosse affluence sur les sentiers de Finale.

Photos © Enduro World Series

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *