Le Niçois remporte sa 1ère victoire EWS élite et prend la tête du général…

Il y a deux semaines, le jeune prodige français, arrivé à Nice il y a 3 ans, faisait en Nouvelle-Zélande ses débuts dans la catégorie élite, après avoir conquis deux titres de champion du monde chez les Moins de 21 ans. Des débuts fracassants, avec une superbe 7ème place malgré deux chutes. Un résultat prometteur et des chutes frustrantes qui l’ont rendu plus revanchard que jamais pour la deuxième manche, qui se déroulait le 9 avril en Tasmanie. Changement de pays, mais pas de conditions, avec une fois de plus beaucoup de pluie et de boue au menu, et une course pleine de rebondissements qui aura vu à tour de rôle Jared Graves, Martin Maes et Greg Callaghan se relayer en tête de classement, avant que le Niçois, auteur d’une course très consistante et de gros résultats dans les dernières spéciales (4ème SP4, 2ème SP5, scratch SP6, 4ème SP7), ne vienne renverser la tendance in extremis et remporter ainsi sa toute première victoire EWS ! Une victoire on ne peut plus méritée, qui nous fait forcément très plaisir chez 1001sentiers, et qui comble forcément son mentor Nicolas Vouilloz. Mais ce n’est pas tout… Outre l’exploit d’Adrien Dailly, le clan azuréen s’est également illustré au travers de Florian Nicolaï (5ème de l’épreuve), Cécile Ravanel (2ème chez les filles derrière la Provençale Isabeau Courdurier) et Karim Amour (1er Masters). Belle moisson messieurs, dames !

Photos © Enduro World Series

Stage 6 in all its glory from the main road
Bienvenue en Tasmanie, pour la 2ème manche des EWS 2017.

Before long the riders weren't the only ones finding flow in the final sections
Comme sur l’EWS Rotorua, c’était pluie torrentielle et boue au menue.

It is almost a surprise to see Cecile Ravanel convincingly beaten after such a long period of dominance.
Malmenée par Isabeau Courdurier mais tout de même auteur de 2 meilleurs temps, la championne du monde en titre varoise, Cécile Ravanel, a pris la 2ème place du Shimano Enduro Tasmania.

Adrien Dailly in full attack mode on stage 5
Chez les hommes, gloire à Adrien Dailly ! Le Niçois remporte sa 1ère EWS dans la catégorie reine et prend par la même occasion la place de leader du championnat.

Florian Nicolai and his distinctive style took 5th place today
Florian Nicolaï prend quant à lui la 5ème place en Tasmanie (2ème Français de l’épreuve) et remonte ainsi au 6ème rang du classement général EWS.

ews tasmanie 2017 podium h
Cocorico !

Get the rocks right and you'll not be struggling for exit speed! Karim Amour trying to keep it low.
Victoire azuréenne dans la catégorie Masters également, avec Karim Amour.

Dailly flew under the radar today in his rain sensible gear. He hadn't even realised he'd won at the end of the day
Good job Adri !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *