L'interview de Rémy Quillévéré

Après plusieurs saisons à tourner autour et à enchainer les résultats prometteurs sur les enduros azuréens, Rémy Quillévéré est enfin parvenu à prendre les commandes de l'Urge 1001 Enduro Tour 2018. A mi-championnat et quelques jours avant l'étape roubionnaise du challenge 1001sentiers, nous lui avons posé 10 questions...

CV NÉ EN 1996 PALMARES LEADER PROVISOIRE DE L'URGE 1001 ENDURO TOUR 2018, 2e DU GÉNÉRAL 2015, 4e EN 2016 & 2017, VAINQUEUR DE LA ZAZOU BIKE 2016

Salut Rémy, comment ça va ?

Tout roule comme il faut pour moi mon Greg (j’espere de même pour toi).

Yes merci. Parle-nous de tes débuts à VTT ?

Mon père était déjà dans ce milieu depuis un paquet de temps sur la route, donc je n’ai pu que suivre le même chemin en commençant par les TRJV et TFJV, qui étaient et sont toujours la base principale pour les jeunes (dommage d'ailleurs que dans notre secteur ça se soit un peu perdu). J’ai aussi fait un peu de XC et de DH en parallèle des TR, puis j’ai viré a l’enduro vers mes 14-15 ans. 

remy quillevere 1001sentiers
L'automne dernier, on a emmené Rémy Quillévéré rider en montagne au lever du jour... C'était pas pire !

Ton spot favori ?

Plutôt MES spots favoris tu veux dire (haha)... L’arriere-pays est idéal pour rouler, on y trouve tous les genres de terrains ; les enduros 1001 aussi, où on en prend plein les yeux tout au long de l’année : sans oublier les quelques rides et aventures (parfois épiques) que l’on a pu partager ensemble dans des nouveaux coins pour moi...

Ton dernier ride marquant ?

Chaque ride est une partie de plaisir ! Mais à vrai dire, je voterais bien pour les trails de la dernière manche de l'Urge 1001 Enduro Tour : le Bévérally Turini-Moulinet... C’etait juste ouf' de rouler dans cette terre meuble, ces beaux virages avec la vitesse en permanence. Comme 99% des personnes présentes, je me suis RÉ-GA-LÉ !!!

remy quillevere 1001sentiers 2
Début mai, Rémy a pris son pied sur les spéciales du Bévérally Turini-Moulinet !

Cool... alors on remet ça la semaine prochaine à Roubion. Chaud ?!

Carrément hâte d'y être ! Mister Tabart, comme toujours, sait nous régaler sur tous les enduros qu’il organise, donc je me fais aucun soucis pour ça, ça va être trop bon. Pour ma part, je pense que les 1001' sont avant tout une bonne partie de chronos et de plaisir avec tous les copains où on y allie respect, convivialité, et encore une fois un plaisir fou à rouler sur des chemins concoctés aux petits oignons. Je voudrais d’ailleurs en profiter pour remercier tous les organisateurs des enduros 1001, les bénévoles, signaleurs, cuistots, Michel Chevalier notre speaker international et bien sûr toi Greg qui a créé et gère cette série.

Ca fait trois ans que tu tournes autour, et maintenant te voilà enfin leader de l’Urge 1001 Enduro Tour. Objectif : remporter le titre cette année ?

En effet, ça fait quelques années que je me place aux avant-postes, et l'Urge 1001 Enduro Tour est l'un de mes objectifs ! De plus, la création cette année d’une catégorie pro valorise les amateurs comme moi. Croisons les doigts pour que 2018 continue comme elle a commencé !

1001sentiers KOM 2018 dolceacqua enduro_GGG3150
Leader à mi-championnat, Rémy va tenter de conserver son avance jusqu'au bout. Ici en photo lors de la manche d'ouverture à Dolceacqua.

Quelle est ta stratégie pour conserver ta place n°1 et contenir l'appétit de tes poursuivants (Baud, Bettoli, Escriou) ?

La régularité est la clef du championnat, donc je vais tâcher d'être le plus régulier possible et profiter de ma “petite” avance pour conserver cette place jusqu'au bout !

En parallèle, il y a aussi ton frangin Loric qui courra samedi sur l'Enduro Kid. Parle-nous un peu de lui.

Ahhhhh, le frangin... J’ai tellement de choses à dire qu’un livre ne serait pas suffisant (ahah). Non, plus sérieusement, le djeun’s va bien, même très bien. Il s’entraine tranquillement, se fait plaisir, enchaîne toujours les cascades, et me fait toujours autant plaisir à regarder quand je roule avec lui du haut de ses 10 ans ! Je vais devoir m’entrainer dur pour garder la petite avance que j’ai sur lui... Il n'a pas pu faire la 1ère manche du 1001 Enduro Kid Tour pour cause de blessure, mais il est bien au taquet pour Roubion et je serai sur le bord de la piste pour l'encourager comme lui sait très bien faire quand il me regarde passer. Bref, je suis un frangin très admiratif.

remy quillevere 3
La fraterie Quillévéré.

Justement, quel regard portes-tu sur ce championnat kid et ce que ça apporte aux jeunes ?

Dommage qu’à mon époque le 1001 Enduro Kid Tour n'existait pas, car c’est pour moi aujourd’hui la meilleure des écoles pour se tester avec les copains. J’ai le meilleurs exemple avec le frangin : les jeunes s’éclatent à rouler tous ces beaux chemins, ils ont la banane d’en-haut jusqu’en-bas quelles que soient les conditions et les circonstances, ils en redemandent encore et toujours... Alors oui, les Enduros Kid 1001sentiers c’est devenu le lieu d’échange, de partage et surtout de convivialité pour les jeunes (ce que certains oublient malheureusement). Donc les jeunes qui hésitent encore, je vous encourage à foncer vous inscrire pour les World Cups des pitchouns au plus vite, vous serrez aussi contents que nous les grands !

Et sinon, à part les courses 1001sentiers, quels sont tes autres projets pour cet été ?

J’ai changé de job cette année, donc maintenant j’ai un peu plus de temps pour m’entrainer plus sérieusement et enfin me rendre sur des événements plus typés coupe/championnat de France, Maxiavalanches, etc. Ce petit "plus" de temps libre va me permettre d’aller prendre un peu le soleil si il arrive un jour , et aussi de continuer à aller à la pêche avec les copains comme Flo Nicolaï, Val Escriou, Céd Martin, Loïc Dumas et toute la bande à Basile (MDR). Par la même occasion, j’en profite aussi pour aller une semaine aux Gets cet été avec les copains, histoire d’aller sauter un peu quelques bosses et de faire de belles photos tout en continuant de m'entrainer. Un bon programme pour cet été !

remy quillevere photoYannAudax 1web
Une belle photo signée Yann Audax pour conclure l'interview de Rémy Quillévéré.

Merci Rémy, à bientôt sur les sentiers !

Rendez-vous le 18 juin pour 10 questions à une autre figure du VTT azuréen...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *