Depuis huit mois, nous vous parlons du Kenny Enduro Ride, l’aventure enduro 100% conviviale sur 3 jours organisée par Christian Tabart et son équipe. Hier, les quarante concurrents de l’édition 2015 sont passés du rêve à la réalité.

Photos © Greg Germain / 1001sentiers.fr

DSC_3109

Direction les montagnes de la Tinée, terrain de jeu inaugural du Kenny Enduro Ride.

DSC_3079

Roubion sera le camp de base de l’épreuve pendant trois jours.

DSC_3055

Le soleil aussi sera de la partie pendant trois jours.

DSC_3141

Après avoir réglé les dernières modalités administratives et réalisé la première liaison, les pilotes débarquent dans les alpages, où sera donné le départ de la SP1…

DSC_3137

…Sous le regard indifférent des moutons.

DSC_3150

Apparemment, tout le monde est heureux d’être ici… Et ce n’est que le début.

DSC_3165

3, 2, 1, Go ! C’est parti pour 4 spéciales dans les vallées de la Tinée et du Cians.

DSC_3194

Et ça commence fort, dans les prairies scéniques du Lauvet d’Ilonse.

DSC_3206

Bain de soleil et de grands espaces pour les participants.

DSC_3234

Après quelques minutes de descente alpine, nous nous rapprochons des forêts de moyenne-montagne. Les paysages évoluent mais le plaisir reste immense.

DSC_3219

Un single, un rider, et le Mercantour en toile de fond.

DSC_3308

Au fil des kilomètres, les pilotes commencent à se lâcher…

DSC_3475

…Un peu trop parfois !

DSC_3286

DSC_3299

La SP2 se termine dans la rocaille typique du Sud.

DSC_3499

Mais rapidement, les sous-bois terreux refont leur apparition.

DSC_3314

François Dola à l’attaque.

DSC_3361

DSC_3365

Pizza, caillette, pattes, tomme du pays, pain au céréales, pastèques… Le ravito du midi est gargantuesque.

DSC_3399

La Dole s’en lèche les papilles.

DSC_3406

D’autres profitent du ravito pour se rafraichir.

DSC_3373

Et les plus ingénieux font les deux en même temps.

DSC_3396

En tout cas tout le monde a le sourire, car les spéciales sont aussi belles que l’ambiance.

DSC_3402

Un peu de repos bien mérité pour le matériel.

DSC_3424

Quatre spéciales plus tard, Mehdi Gabrillargues, auteur de 3 temps scratch, prend les rennes du Kenny Enduro Ride.

DSC_3275

1min02 derrière Mehdi, on retrouve Valentin Escriou à la 2ème place du classement provisoire.

DSC_3282

Après l’abandon de Loïc Piazzon dans la SP1 (blessé à l’épaule), Xavier Marovelli se retrouve seul pour défendre les couleurs de KTM Kenny. Chose qu’il assure à merveille en prenant la 3ème place du classement.

DSC_3330

Mathieu Gallean fait voler la poussière dans la SP2 et file vers la 4ème place au guidon de son Lapierre.

DSC_3451

Christophe Servat plein gaz dans la SP4, direction la 5ème place du classement provisoire.

DSC_3295

Nadine Sapin est la seule fille à avoir osé se lancer dans l’aventure. Elle pointe à la 28ème place du classement scratch.

DSC_3351

Adrien Dailly comptait parmi les favoris de l’épreuve, mais une erreur de pilotage et un virus ont nettement contrecarré ses plans. Bon courage champion.

DSC_3574

Les stars de la 1ère étape du Kenny Enduro Ride : de droite à gauche Nadine Sapin, Christophe Servat (5e), Mathieu Gallean (4e), Valentin Escriou (2e), Mehdi Gabrillargues (1er) et Xavier Marovelli (3e).

DSC_3411

Mehdi Gabrillargues a fait sensation en prenant la tête de la course. Mais réussira-t-il à conserver ce rang pendant encore deux jours ?

DSC_3572

Dîner au soleil au sommet de Roubion… Le top pour terminer la première journée !

DSC_3566

Photo de famille.

• Résultats & Classement Kenny Enduro Ride 2015
• Résumé & Portfolio du J2 du Kenny Enduro Ride
• Résumé & Portfolio du J3 du Kenny Enduro Ride

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *