SuperBruni, plus que jamais roi de la descente mondiale !

Les championnats du monde de VTT 2018 n’avaient pas débuté de manière aussi belle qu’on aurait pu en rêver pour le clan azuréen de la délégation française, notamment avec les 11ème place et 32ème place de Lucie Urruty et Justine Tonso en XC espoir et junior. En revanche, ils se sont terminé en apothéose dimanche 9 septembre sur l’épreuve de descente. Ce jour-là, trois pilotes du 06 entraient en scène : Thibaut Dapréla dans la catégorie junior, Loris Vergier et Loïc Bruni chez les élites. Pour le premier d’entre eux, auteur de 5 victoires en coupes du monde et vainqueur du classement général, l’objectif clairement affiché sur ces Mondiaux était l’or. Malheureusement pour le jeune prodige de Peymeinade, la course ne s’est pas déroulée comme souhaité et il a échoué au pied du podium alors que le titre revenait au Britannique Kade Edwards. Pour faire passer la pilule, n’oublions pas qu’il n’est encore que Junior 1, il pourra donc se venger l’année prochaine. Et puis ses deux aînés cagnois ont remis les pendules à l’heure dans la catégorie reine…

Capture d’écran 2018-09-09 à 16.48.28

Pour la première fois de l’année, championnats du monde oblige, Loïc Bruni ne portait pas les couleurs arc-en-ciel du champion du monde en titre sur la piste de Lenzerheide (Suisse). Il lui restait tout de même la plaque n°1, et il y a fait honneur… Au terme d’un run aussi rapide qu’impeccable, le pilote Specialized a décroché son 3ème titre mondial élite, son 4ème titre mondial si on ajoute celui qu’il avait conquis en junior, ce qui fait de lui l’un des quatre pilotes les plus titrés de l’histoire avec Nico Vouilloz, Greg Minnaar et Sam Hill. Magique ! Historique !

Capture d’écran 2018-09-09 à 16.53.04

Victorieux devant le Belge Martin Maes et l’Anglais Danny Hart, Loïc Bruni conclut ainsi en beauté une saison 2018 qui avait pourtant débuté par deux blessures, après quoi il est revenu en force durant l’été, s’imposant notamment à Mont-Sainte-Anne, et désormais sur les Championnats du monde. Quel champion !

Capture d’écran 2018-09-10 à 06.36.41
🎥 Revoir le run victorieux de Loïc en vidéo 🏆

Pour doubler notre plaisir, Loris Vergier s’octroie quant à lui la 4ème place élite. Rageant me direz-vous, d’autant plus quand on constate qu’il n’est qu’à 7 dixièmes de la gagne et quand on sait qu’il a fait une petite erreur dans le sous-bois à mi-course, sans quoi il aurait sans doute été aux côtés de Loïc ! Malgré tout, c’est là une très belle 4ème place pour Loris, qui peut également se réjouir d’avoir remporté sa première coupe du monde cette année et pris le 4ème rang du classement général final. Bravo Loris !

Capture d’écran 2018-09-09 à 16.47.10
2 Cagnois sur le toit du monde de la DH mondiale… Ca méritait bien une petite danse de Loïc et Loris !

Capture d’écran 2018-09-09 à 16.47.43
Le top10 masculin élite des championnats du monde de descente 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *