Après cinq saisons à se débrouiller seul sur les courses d’enduro, Nicolas Vouilloz bénéficiera (enfin) d’un “vrai” team pour la saison 2015, avec à ses côtés un coéquipier (Adrien Dailly) et un mécano (Mathieu Gallean).

Lapierre vient en effet d’officialiser la création d’une section enduro au sein de son team Lapierre Gravity Republic. Pour la composer : deux pilotes (Nicolas Vouilloz et Adrien Dailly) et un mécano (Mathieu Gallean), qui pourront également compter sur le soutien de Prefal (partenaire principal) et de Pure Agency, l’agence qui s’occupe du management global de la structure LP Gravity Republic et notamment du team DH où officient Loïc Bruni et Loris Vergier (tiens, encore 2 autres Azuréens… Décidément, Lapierre aime bien puiser ses talents sur la Côte d’Azur).

Vouilloz en chef de rang

Est-il nécessaire de présenter Nicolas Vouilloz ? Certainement pas, mais par acquis de conscience on vous rappellera juste qu’il a remporté 10 titres de champion du monde de descente entre 1993 et 2003 (excusez du peu), puis s’est reconverti à l’enduro en 2010, après une petite parenthèse rallye automobile. En 2015, E.T. revient sur les Enduro World Series qu’il avait abandonnées depuis l’été 2013 et une fracture du scaphoïde qui avait anéanti ses beaux débuts en coupe du monde (2e du général) et marqué le début d’un an et demi de galères à répétition (scaphoïde, 2 opérations des croisés du genou, tendinite). Guéri et plus motivé que jamais, le pilote enduro historique de Lapierre compte bien rattraper le temps perdu en 2015 et revenir taquiner les tout meilleurs de la discipline.

Adrien Dailly, le padawan

Pour épauler Vouilloz sur les Enduro World Series et profiter de son expérience, Lapierre a fait appel à Adrien Dailly, un jeune pilote de 19 ans qui sort d’une saison 2014 exceptionnelle où il s’est adjugé, au guidon d’un Giant, 2 victoires juniors en Enduro World Series (Valloire & Finale Ligure), 3 top 15 en coupe du monde de DH junior (dont une 8e place à Leogang), et une 3e place scratch sur l’Urge 1001 Enduro Tour (dont une victoire à Gourdon).

Mathieu Gallean, le mécano

Enfin, le trio est complété par Mathieu Gallean, qu’on connait bien pour son gros coup de guidon en descente (nombreuses victoires régionales et quelques beaux top 50 en coupes du monde élites), mais qui officiera sous la tente en 2015, en tant que mécano du team Lapierre Gravity Republic Enduro. Sa mission : préparer et entretenir les Spicy Team e:i Shock des deux pilotes, qui seront pour l’occasion équipés full Sram (suspensions, transmission, périphériques, roues) et pneus Michelin.


L’actu de Nicolas Vouilloz, c’est aussi l’organisation de 2 stages de pilotage avec 1001sentiers, en février et avril 2015 : les Vouilloz Ride Sessions. Deux occasions uniques de rider avec le plus grand champion de VTT de tous les temps et de bénéficier de ses conseils aiguisés pour progresser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *