Péripéties canadiennes & titres mondiaux à l’horizon

Pour l’avant-dernière étape de la coupe du monde enduro 2017, les Azuréens avaient rendez-vous à Whistler le 13 août. Au menu : cinq spéciales à disputer sur les pistes de la Mecque mondiale du VTT et dans les fameux sous-bois truffés de dalles et de racines de la Colombie Britannique. Un spot mythique et un rendez-vous crucial pour le Niçois Adrien Dailly, qui arrivait au Canada avec le 2ème rang du classement général des Enduro World Series, alors que la Varoise Cécile Ravanel et le Vençois Karim Amour menaient leurs catégories respectives (Dames & Masters). 57 km plus tard, les Azuréens occupent aujourd’hui toujours ces mêmes positions : Adrien Dailly (6ème à Whistler, notamment à cause de soucis dans la SP1, voir photo ci-dessous) est toujours 2ème du classement scratch, mais il a concédé 70 points d’avance supplémentaire au leader Sam Hill, qui disposera à Finale Ligure d’une marge de 110 points (l’équivalent de cinq places) ; Karim Amour n’a pour la première fois de la saison pas remporté sa course, mais avec une 2ème place et six victoires d’affilée derrière lui, il est assuré de devenir champion du monde master le 1er octobre prochain en Italie ; de même pour Cécile Ravanel qui a remporté sa sixième victoire de la saison et validé par la même occasion son second titre mondial féminin. Well done ! Par ailleurs, il faut souligner le retour du Peillois Yoann Barelli dans le top 10 mondial avec une 7ème place à Whistler, et le fait que Florian Nicolaï pointe toujours au 6ème rang du classement général masculin malgré une “décevante” 18ème place au Canada.

Photos © Enduro World Series

Canada!
Le Canada, 7ème étape des Enduro World Series 2017

Andreane Lanthier Nadeau charges down ride don't slide. Consistent stage results led to a 5th place finish for her.
Les fameuses forêts de Whistler

Jesse Melamed finished what he started here previously in Whistler, finally winning a round of the EWS.
Le local de l’épreuve, Jesse Melamed, remporte sa première victoire EWS sur ses terres

Adrien Dailly struggles with his jammed pedal on stage 2.
Adrien Dailly, le 1er Azuréen, se classe 6ème…

Stage 1 didn't quite go to plan for Dailly whose cleat came out of his shoe and got stuck in his pedal.
…Il aurait certainement pu faire mieux s’il n’avait pas arraché sa cale dans la SP1 et perdu environ 45 secondes rien que sur cette spéciale. Mais dans son malheur, l’important est assuré, il conserve sa 2ème place au général.

Yoann Barelli was one of the crowd favourites today and made a strong return to the top 10 with a 7th place.
Yoann Barelli, 7ème, signe son retour dans le top 10 mondial. Cool !

Shapes from Florian Nicolai as he bounces into the next section
Florian Nicolaï se classe 18ème et pointe toujours au 6ème rang du général. Alex Cure est 24ème, Cédric Ravanel 42ème.

Cecile Ravanel dominated the field today, winning every stage.
6ème victoire de la saison pour Cécile Ravanel. Et un 2ème titre mondial qui se rapproche à grand pas.

ews whistler 2017 leaders
Cécile Ravanel (en gris) et Karim Amour (en violet) : deux Azuréens parmi les six leaders provisoires des EWS.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *