30 ans que ça dure, et toujours aussi unique !

Qu’il pleuve, qu’il neige, qu’il vente dit l’expression… Et pourquoi pas les 3 ?! Après tout, la Transvésubienne n’est-elle pas réputée comme l’une des courses de VTT les plus dures au monde ? Alors à course exceptionnelle, conditions exceptionnelles. Il n’en fallait de toute façon pas moins pour marquer le coup en 2018, édition anniversaire de cette folle course créée 30 ans auparavant par George Edwards. Bien loin du soleil estival qui avait accompagné les fadas de 1988, c’est sous la pluie, dans la boue et avec quelques bons restes de névés que leurs homologues de 2018 ont rallié la Colmiane à Nice le 13 mai, sur un parcours en grande partie inspiré du tracé originel de la Transvésubienne, c’est à dire passant par le Brec d’Utelle, Pont de Cros, Levens, les balcons du Cima, le Mt Chauve et même le tunnel historique du Paillon, auxquels l’UCC a rajouté la désormais non moins célèbre boucle de la Madone d’Utelle et un petit supplément sur le Férion pour les concurrents e-bike. La suite et la course, je vous les raconte en photos…

Photos © Greg Germain / 1001sentiers.fr

transvesubienne 1988
1988, arrivée ensoleillée de la 1ère Transv sur la Promenade des Anglais

1001sentiers transvesubienne 850_4510
Trente ans plus tard, même course, même lieu… mais c’est sous la pluie ! Des conditions climatiques dont se souviendront longtemps les plus de 500 participants de cette Transv 2018.

1001sentiers transvesubienne GGG6700
Quelques heures plus tôt, à la Colmiane, le départ est imminent.

1001sentiers transvesubienne GGG6661
Logiquement, la plaque n°1 revient à Alexis Chenevier, quintuple vainqueur de l’épreuve et auteur du meilleur chrono sur le prologue du samedi.

1001sentiers transvesubienne GGG6702
Sur la ligne de départ, l’ambiance est détendue…

1001sentiers transvesubienne GGG6711
…sauf pour Alexis, déjà en pleine concentration. Objectif : une 6ème victoire d’affilée.

1001sentiers transvesubienne GGG6722
7h00, le départ est donné. Rémy Thélier signe le hole shot.

1001sentiers transvesubienne GGG6812
Dans la Vésubie, il ne pleut pas encore, mais le ciel se charge déjà. La pluie ne devrait plus tarder. En attendant, le décor est grandiose. Comme toujours me direz-vous, dans nos belles montagnes !

1001sentiers transvesubienne GGG6910
C’est par là.

1001sentiers transvesubienne GGG6838
Et déjà, Alexis Chenevier prend ses responsabilités, s’échappant en tête dès la première heure de course.

1001sentiers transvesubienne GGG6801
Beaucoup plus loin, quelques courageux ont décidé de ressortir leurs vélos vintage pour les 30 ans de la course, à l’instar de Florent Gastaldi et son MBK de 1993. Respect.

1001sentiers transvesubienne GGG6951
Alors que devant, Alexis Chenevier file en solitaire vers Nice, où une 6ème victoire d’affilée et incontestée l’attend. Quel pilote ! Quel palmarès ! Auteur d’une course impeccable, le Haut-Savoyard a gravé son nom encore plus fort dans l’histoire de la Transv et du VTT azuréen.

1001sentiers transvesubienne GGG6866
Derrière lui, Gustav Larsson, multiple champion de Suède et médaillé olympique de contre-la-montre, fait sensation en pointant à la 2ème place. Bataillant comme un diable tout au long du parcours, donnant de sa personne (regardez son tibia) et allant même jusqu’à se rapprocher à moins de 2 minutes de Chenevier malgré une crevaison, il la conservera jusqu’au bout et décrochera l’argent avec 8 minutes de retard sur le vainqueur. Incroyable.

1001sentiers transvesubienne GGG6898
Meilleur représentant azuréen une fois de plus, Maxime Folco réalise lui aussi une course époustouflante qui le mènera jusqu’au podium, 3ème pour la deuxième fois de sa carrière sur la Transv (2014).

1001sentiers transvesubienne GGG6787
A la 4ème place, on retrouve un autre grand habitué et spécialiste de l’épreuve : le Finlandais Henri Ojala. Il devance le vainqueur 2007 Pierre-Geoffroy Plantet, 5ème.

1001sentiers transvesubienne GGG6748
L’ancien champion du monde et 2ème de la Transv 2015, Christoph Sauser, était aussi de la partie en cette année anniversaire. Il termine 7ème.

1001sentiers transvesubienne 850_4481
Le tunnel du Paillon, noir et piégeur, dernier obstacle avant l’arrivée, la plage, la délivrance, le sticker finisher, les larmes, les bisous de l’entourage, les félicitations du public et les émotions fortes.

1001sentiers transvesubienne GGG7002
Dans la catégorie e-bike, Jérôme Gilloux réalise un joli coup en s’imposant pour sa toute première saison électrique.

1001sentiers transvesubienne GGG6998
Il devance le tenant du titre Kenny Muller, qui finit 2ème devant Florian Golay. Grégory Guarino remporte quant à lui la Trans 50 électrique.

1001sentiers transvesubienne 850_4502
Bravo les Braves !

Evelien Hofmans remporte la cours chez les dames devant Laura Turpijn et Mathilde Sahuguet. Grégoire Champarnaud est 1er cadet, Alex Lens 1er junior, Rémy Thelier 1er espoir, Nicolas Cambus 1er senior, Alexis Chenevier 1er M30, Gustav Larsson 1er M35, Christoph Sauser 1er M40, Didier Langasque 1er M45, Lionel Pompei 1er M50, Théo Bertarini 1er M55, Alain Lani 1er M60, et Christophe Servat & Julia Cattoen s’imposent sur la Trans50.

Résultats complets de la Transvésubienne 2018

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *