C’est en Nouvelle-Zélande que Loïc Bruni faisait sa première compétition 2015, et c’est avec une victoire écrasante sur les Crankworx de Rotorua que le pilote cagnois du team Lapierre Gravity Republic débute la saison. De bonne augure…

2,56 secondes, c’est le “trou” que Lolo a mis au deuxième de la Descente des Crankworx Nouvelle-Zélande : l’Américain Eliot Jackson, qui connait par cœur la piste de Rotorua. En troisième et quatrième places, ni plus ni moins que 2 néo-zélandais redoutables, qui plus est à la maison : Sam Blenkinsop et George Brannigan. Et derrière, encore du beau monde dans le top10 : Brendan Fairclough, Sam Hill, Brook MacDonald, Gee Atherton, Bernard Kerr… Tout ça pour dire que Loïc Bruni ne s’est pas imposé sur une petite course régionale, il a réellement fait une sacrée perf’ sur une épreuve internationale et devant un gros plateau de pilote. Faites que ça continue comme ça pour lui…

bruni_crankworx_rotorua-nz-2015

Un peu plus loin dans le classement, Loris Vergier, 18e pour sa première course dans la catégorie élite, et avec une petite chute s’il vous plait ! Bref, un classement qui ne reflète pas le niveau du coéquipier de Loic. A charge de revanche…

Rendez-vous le 12 avril à Lourdes (France) pour la première coupe du monde de descente 2015.

Photos © Dave Trumpore / Lapierre

11077836_10152775694071699_3599202704217453634_o

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *