Ce week-end, nos meilleurs enduristes avaient rendez-vous en Haute-Savoie pour la 4ème Enduro World Series. Et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’ils ont gazé : 2ème, 3ème et 4ème places scratch, victoire U21 et 3ème place master.

Le bilan a même failli être encore plus beau, puisque Nicolas Vouilloz a mené la course pendant quasiment tout le week-end, de la SP2 jusqu’au départ de l’ultime chrono. Mais dans ce dernier, il a tordu son pédalier et cassé la base arrière en tapant un rocher, ce qui a largement handicapé ses facultés de pédalage, lui a fait perdre de précieuses secondes, et la gagne !

ews2015_samoens_vouilloz

A bientôt 40 ans, ET est toujours aussi redoutable ! Les boules qu’il ait joué de malchance.

Finalement, c’est donc l’Américain Richie Rude qui s’impose, devant un superbe trio made in 06 : 2/ Nicolas Vouilloz, 3/ Fabien Barel (auteur de 3 temps scratch sur 5 possibles), 4/ Florian Nicolaï.

ews2015_samoens_barel

Fabien Barel a soudé ce week-end : il fait 3 temps scratch sur 5 spéciales

ews2015_samoens_podium

2 Azuréens sur le podium scratch… Y’a bon !

ews2015_samoens_nicolai

Florian Nicolaï prend une belle 4ème place et remonte à la 2ème place du général EWS

Et ce n’est pas tout…
Au scratch, Yoann Barelli termine 13ème, Dimitri Tordo fait 22ème et signe son premier top10 dans une spéciale, Adrien Dailly prend la 28ème place scratch en même temps qu’il sur-domine la course U21, la Varoise Cécile Ravanel termine 2ème chez les filles, et Cyrille Pages prend la 3ème place dans la catégorie masters.

ews2015_samoens_tordo

Dimitri Tordo 22ème scratch, avec au passage un 8ème temps dans la SP3

ews2015_samoens_dailly

Champagne pour Adrien Dailly, vainqueur U21

ews2015_samoens_pages

3ème place Masters pour Cyrille Pagès

ews2015_samoens_trio

Bravo les gars, vous avez encore démontré que le clan azuréen règne sur cette discipline !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *