L'interview de Christian Tabart

Bien qu'approchant les 73 ans, Christian Tabart est toujours aussi passionné et investi, il roule sans relâche, entretient et ouvre des sentiers, prête main forte aux clubs, conduit de temps en temps la navette 1001sentiers et continue d'organiser des événements dans le 06 (même s'il a réduit la voilure ces dernières années)... Et ça fait quarante ans que ça dure ! Assurément, il est un monument du VTT azuréen. Une mémoire aussi. Micro...

CV ORGANISATEUR D'ÉVÉNEMENTS VTT & ACTEUR MAJEUR DU VTT AZURÉEN | NÉ EN 1947

Salut Christian, comment ça va ?

Et bien, je vais très bien. En ce moment, je suis souvent à Gourdon où j'aide le VTTBSL pour sa première édition du XMB des Bois de Gourdon. Par ailleurs, je profite des bonnes conditions météo actuelles pour découvrir encore et toujours d'autres sentiers. D'ailleurs, même dans ce secteur, je vais de surprise en surprise.

Christian Tabart 1001sentiers GGG4730
Christian Tabart dans l'un de ses hobbies favoris : le nettoyage de chemins.

Quel est ton spot favori dans nos chères Alpes-Maritimes ?

C'est Roubion, car j'apprécie particulièrement ce relief qui est pour moi vraiment adapté à notre discipline. C'est à Roubion que j'ai posé mes premières traces de roues, et c'est là aussi que j'ai organisé mes premiers enduros. Les deux parcours que j'apprécie le plus sont celui de l'Enduro Marathon qui relie Lauvet d'Ilonse à Saint-Sauveur via la crête de Tigène et Vols, et un des derniers parcours de l'enduro qui part du champ d'hélicoptère pour arriver au bassin d'eau derrière Roubion. Des chemins qu'on a bichonnés en étroite complicité avec mon ami Patrick Pichollet. Pour ma grande satisfaction, tous les pilotes qui les ont pratiqués sont toujours revenus vers moi enchantés. D'une façon générale, ce que j'aime particulièrement, c'est de trouver de nouvelles traces et de créer des nouveaux parcours où on imagine le plaisir que vont prendre ceux qui vont rouler dessus.

Christian Tabart 1001sentiers Roubion 2016
Au nom de toute la communauté VTT azuréenne, MERCI Christian pour nous avoir régalé à Roubion pendant plus de 10 ans ! Assurément une étape phare de l'Urge 1001 Enduro Tour.

Raconte-nous un de tes derniers rides marquant ?

Ma dernière sortie était sur Gourdon, où je faisais rouler les jeunes du VTTBSL sur les traces du Bois de Gourdon. Pour eux, cela a été une grande découverte car ils ne pensaient pas qu'il y avait autant de possibilités sur ce secteur. Cela me fait plaisir de voir ces jeunes motivés et apprécier ces nouvelles traces. Je suis content de transmettre ma passion à tous ces jeunes. Après ces tests avec le VTTBSL, j'ai aussi emmené deux autres “jeunes” (Michel Chevalier et Dominique Charbonneau) reconnaître également le parcours. Nous avons passé un bon moment de découverte... puis on a partagé une petite pression à l'Auberge de Gourdon.

Au cours des 15 dernières années, tu as été l’un des organisateurs les plus prolifiques du 06. Qu’est-ce qui t’a donné envie d’organiser des courses de VTT, et quel plaisir en retires-tu ?

J'ai eu la chance de rencontrer George Edwards dans les années 90, qui m'a proposé à l'époque de l'aider dans l'organisation de ses courses. Peu de temps après, il m'a confié mon premier grand défi à la Colmiane en organisant la 5eme manche de descente des championnats de France suite au désistement de Apt. Nous avions trois semaines pour relever le défi. Ce fut une grande réussite car malgré le froid beaucoup de spectateurs étaient présents. Par la suite, j'ai continué en étant son régisseur sur le circuit de l'Avalanche Cup. 

Christian Tabart Avalanche Cup Chateau d'Oex 1995
1995, Christian Tabart (à gauche) et tout le staff Avalanche Cup. Certains y remarqueront quelques autres visages bien connus, à commencer par George Edwards (3ème en haut en partant de la gauche) et Michel Chevalier (1er en bas à gauche). Collector !

Puis en 2007, je me suis lancé dans l'organisation de mon premier Enduro de Roubion. Ensuite sont venus se greffer les enduros de Gourdon, de l'Escarène et pour agrandir le cercle des participants j'ai eu l'idée d'organiser également des enduros kid. Si j'ai pu réaliser toutes ces épreuves, c'est surtout grâce à une équipe de bénévoles et surtout amis qui m'ont aidé de façon constante jusqu'à l'année dernière. Chaque saison a été un nouveau challenge car il a fallu négocier en terme d'autorisation, renouveler les parcours pour satisfaire aux mieux les coureurs. Mais le côté passionnant pour moi a encore une fois été de chercher et de créer de nouvelles traces.

Christian Tabart 1001sentiers kenny enduro ride
Christian Tabart (en bas à droite) et toute sa fidèle équipe, avec qui il nous a régalé de dizaines de courses entre 2007 et 2019.

Quels sont tes meilleurs souvenirs que tu retiens de toutes ces années ? 

Question difficile ! J'ai plein de bons souvenirs, à commencer par les Championnats du Monde à Durango en 1990, ceux du Mont Sainte Anne en 1998 où j'avais organisé un déplacement avec Michel Chevalier, Jean-Pierre Bruni, Momo de Race Company... J'ai pu aussi partager avec Yves Mavilla les championnats du Monde Master au Canada, En France, en Italie... Ensuite, j'ai eu la chance pendant 10 ans de suivre l'Equipe de France de DH avec Manu Hubert en tant que mécanicien et j'ai pu découvrir des lieux et des personnes extraordinaires lors de ces périples à travers le monde.

Christian Tabart Mt Ste Anne 1998
Encore un dossier : Christian Tabart et Jean-Pierre Bruni, lors des Championnats du Monde de MSA en 1998.

Depuis l’an dernier, tu as pris un peu de recul sur l’organisation de courses. Pourquoi ? 

Les principales raisons sont que, deux ans, c'est devenu de plus en plus difficile au niveau administratif d'organiser, et également de satisfaire le plus grand nombre de concurrents. 

Quels sont tes projets pour 2020 ?

Là, j'ai bien levé le pied. Place aux jeunes qui ont envie ! Je pense qu'il y a encore de très belles choses à réaliser. Pour ma part, je vais réorganiser en Juin une belle rando sur Roubion intitulée "Rando Gourmande"... avec toujours de nouvelles traces.

Christian Tabart Roubion 2014
S'il en est bien un qui est prêt à remuer les montagnes pour régaler des compétiteurs, c'est bien Christian. 

Les épreuves d’enduro, fleurissantes il y a encore peu, sont en train de disparaitre dans le 06 ; et à échelle plus large, les événements VTT en général drainent moins de monde dans le 06 depuis deux ans. Comment analyses-tu cela ?

C'est vrai que depuis deux ans je constate un manque d'engouement, peut-être dû à un trop grand nombre d'épreuve, à un essoufflement aussi.  Il faudrait peut être réinventer d'autres formats. Je pense que l'arrivée du e-bike n'a rien arrangé et a rendu plus difficile la cohabitation entre les coureurs. Après réflexion et après avoir discuté avec certains organisateurs, on aurait peut être dû ne pas tout mélanger...

Christian Tabart 1995 La Moulière Bernard Borghino
1995, Christian et son pote Bernard à la Moulière. Une autre époque.

Cela fait plus de trente ans que tu roules et gravites dans le monde du VTT, et tu gardes toujours la même envie, la même énergie, la même passion… Tu es toujours sur les courses, tu suis de près les résultats, tu nettoies des chemins, et tu roules toujours autant. Qu’est-ce qui te plait, qu’est-ce qui te fait vibrer dans ce sport ? Et que peut-on te souhaiter pour la suite ?

Cette discipline m'a permis de rencontrer de belles personnes, cela m'a enrichi. J'ai aussi eu la chance de découvrir grâce au VTT de nombreux pays avec chacun leur spécificité. C'est vrai que pour moi, "nettoyer des chemins" et les partager ensuite avec mes amis est une grande satisfaction, car je me sens très bien lorsque je suis sur mon vélo. C'est mon carburant, et je le répète : nous avons rien que dans le 06 une chance inouïe !

Christian Tabart Escarene 2016 2
Christian détient le record du nombre d'épreuves organisées pendant 12 ans sur l'Urge 1001 Enduro Tour et sur le 1001 Enduro Kid Tour. Et tout au long de ces années, aidé par ses compagnons, il n'a cessé de s'impliquer à 1001% pour organiser les plus belles courses, tracer des dizaines de nouveaux chemins, satisfaire les pilotes et bien achalander les ravitos. Merci pour tout Christian !

Un dernier mot ?

Une pensée pour mon ami Yves Mavilla, parti trop tôt.

Yves Mavilla
Yves Mavilla.

Merci Christian. Ne change pas ! A bientôt sur les sentiers.

Rendez-vous le mois prochain pour 10 questions à une autre figure du VTT azuréen...

2 commentaires

  • Salut Greg….. Je voulais simplement rajouter que la premiere courses que Christian a tracé, c’était au centre helio marin à vallauris, nous étions dans le même clubs, et pour mon frère et moi c’était notre première course de vtt, très bon souvenir de ces moments et premières victoires pour nous…. Un sacré bonhomme Christian

  • Que de souvenirs avec toi Christian et de galères aussi ce fut pour moi une belle aventure et je tiens à te remercier d’avoir toujours répondu présent malgré que je me sois éloigné du circuit bonne continuation tu l’as mérité cet article sur toi à bientôt
    Micht 2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *