La valse de l’intersaison et les couleurs 2022 des top pilotes du 06

Comme chaque hiver, depuis le 1er janvier les teams dévoilent au compte goûte leurs nouvelles recrues pour la saison qui approche ; et comme chaque hiver, les Azuréens sont au cœur des tractations. Voici les principaux transferts de ce mercato 2022 et un tour d’horizon des couleurs que vont porter nos meilleurs pilotes locaux cette saison…

Jérôme Gilloux signe chez Lapierre

C’est incontestablement LE transfert de l’année sur le circuit VTTAE : le Gattiérois, champion du monde VTTAE XC en titre, double-champion de France de la discipline et vainqueur de 6 coupes du monde en 2021, a quitté le E-Team Moustache au sein duquel il a remporté toutes ses prestigieuses victoires ces dernières années, pour signer avec Lapierre. C’est donc au guidon d’un Overvolt GLP2 qu’il continuera en 2022 de dominer les courses électriques. (Photos © Stef Cande / Lapierre)

Florian Nicolaï rejoint BH

Après une saison 2021 très difficile, Florian Nicolaï rebondit en 2022 sous de nouvelles couleurs, il rejoint Karim Amour et son ancien coéquipier Alex Cure dans le BH Enduro Racing Team. Un nouveau départ pour espérer retrouver son rang de 2019-2020 (2x vice-champion EWS) et les podiums enduro mondiaux. C’est tout ce qu’on lui souhaite. (Photos © BH)

Hugo Marini concrétise avec Commencal Muc-Off

En 2022, le grand espoir de la DH azuréenne et française, Hugo Marini, débarque chez les juniors. Il fera donc ses débuts en coupe du monde. Après deux saisons cadets auréolées de victoires prometteuses au guidon d’un Commencal, le Rouretan a logiquement signé son premier contrat avec la même marque et rejoint donc la prestigieuse équipe Commencal Muc-off. (Photos © Keno Derleyn / Commencal)

Lucie Urruty passe chez Veloroc Lapierre

Après quelques moments difficiles, Lucie Urruty a retrouvé son meilleur niveau en fin de saison 2021, et aborde donc la saison 2022 pleine d’ambitions… et sous de nouvelles couleurs : celle du team Veloroc Lapierre. On a hâte de la revoir sur les podiums nationaux et internationaux cette année !

Margot Mochetti rejoint le team Giant France

Comme Lucie Urruty, Margot Moschetti nous a habitués à de superbes performances et à décrocher des titres de championne de France (en XC marathon en particulier). En 2022, elle le fera au guidon d’un vélo Giant, puisqu’elle vient de signer avec Giant France MTB Pro Team XC. Bonne saison à elle !

Julie Duvert toujours chez Theory Racing, mais désormais sur un Yeti

De retour sur le vélo après avoir soigné ses soucis de dos, Julie Duvert a hâte de renouer avec les spéciales enduro. Elle le fera toujours sous les couleurs du team Theory Global Enduro Racing Team aux côtés de Nic Bean… mais en 2022, elle change de monture : désormais, c’est sur un vélo Yeti qu’elle dévalera les pistes… plein gaz !

Leona Pierrini à la sauce slovaque

Un mercato décidément très chargé pour les rideuses azuréennes : Léona Pierrini, révélation junior de la saison 2020, change aussi de crèmerie cette année, elle rejoint les rangs de l’équipe slovaque Osmoz Gravity Team, et pilotera un Trek Session. (Photo © Timothée Demarchi)

Yannis Pelé rejoint aussi Lapierre

Une semaine après Jérôme Gilloux, c’est au tour de Yannis Pelé d’officialiser son arrivée chez Lapierre. Le jeune pilote de Saint-Dalmas-le-Selvage, auteur de nombreuses vidéos qui ont fait date ces dernières années, change donc de crèmerie en 2022. Nouveau sponsor mais toujours la même ligne directrice et plein de beaux projets en tête : sourire, passion, partage, vidéos, présence sur quelques grands événements (VV Festival, Roc d’Azur) et organisation de la 2ème édition de son Stand-Up Enduro à Auron.

Pas de changements pour Loïc Bruni & Loris Vergier

Les deux redoutables descendeurs Cagnois Loïc Bruni et Loris Vergier continuent l’aventure avec leurs teams, en 2022 ils rouleront respectivement pour Specialized Gravity et Trek. (Photo © Seb Schieck / Specialized)

Thibaut Dapréla a signé 3 ans de plus chez Commencal

Thibaut Dapréla aussi ne change pas de team en 2022, au contraire il a même signé 3 ans de plus avec Commencal Muc-Off. Et pour cause, ça lui réussit tellement bien. Il n’y a qu’à voir la saison exceptionnelle que le prodige peymeinadois a réalisée en 2021, avec une victoire en coupe du monde, plusieurs podiums et le jersey de leader sur les épaules quasiment toute l’année. On est bien impatients de revoir Titi faire des prouesses sur les world cups DH 2022. (Photo © UCI)

Dimitri Tordo toujours sur un Canyon

Lui aussi a sacrément bien fait le job en 2021… Le Niçois Dimitri Tordo poursuit sa collaboration avec le team Canyon Collective, avec en ligne de mire des podiums EWS et pourquoi pas une première victoire mondiale ?! Il est si proche du but… (Photo © Boris Beyer / Canyon)

Lapierre Enduro & E-enduro : on ne change pas une équipe qui gagne

On a commencé avec l’arrivée de Jérôme Gilloux chez Lapierre, on boucle la boucle avec les enduristes et e-enduristes Lapierre. Comme on dit, on ne change pas une équipe qui gagne : Adrien Dailly représentera toujours la marque sur les EWS, et le trio Vouilloz/Marry/Rogge sur les épreuves de VTTAE Enduro. (Photo © Boris Beyer / Lapierre)

1 commentaire

  • Merci Greg, beau travail de synthèse à l’aube de cette année 2022, pleine d’espoir de victoires mondiales pour nos élites azuréennes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.