Dimanche 10 mai, sur la première coupe de France Enduro Series de la saison 2015, disputée sur les chemins de Blausasc, Peille et Peillon, le duel annoncé entre Nicolas Vouilloz et Florian Nicolaï a bien eu lieu…

C’est donc dans les Alpes-Maritimes que la onzième saison des Enduro Series débutait les 9 et 10 mai, avec 2 jours de ride poussiéreux et rocailleux sur les chemins blausascois et sous un soleil de plomb, d’abord en mode reco le samedi puis poignet dans l’angle le dimanche.

Au menu : 36,5 km par jour et 4 spéciales chronométrées pour départager les 266 concurrents, et notamment les cadors de la coupe de France (Filippi, Gaillot, Claquin, Servant, etc.), les meilleurs Azuréens (Camellini, Piazzon, Escriou, etc.) et surtout les quelques top guns internationaux du Sud qui avaient choisi cette épreuve pour faire leurs gammes avant de s’envoler pour l’Enduro World Series irlandaise (Vouilloz, Nicolaï, Cure, Quéré et Tordo). Gros plateau !

Et logiquement, c’est entre ces pilotes EWS que la victoire s’est jouée… Dans la SP1, très rapide et fuyante, Nico Vouilloz annonce la couleur en signant le meilleur temps devant un impressionnant Dimitri Tordo, alors que Florian Nicolaï pointe au 3e rang à seulement 1,4sec de E.T… C’est serré ! Dans la SP2, plus longue et sinueuse, on prend les mêmes et on secoue : scratch pour Nicolaï 0,8sec devant Vouilloz, alors que Dimitri Tordo signe le 3e temps. On semble tenir le trio de tête, mais les écarts sont infimes… Il  faut donc attendre la SP3, la plus redoutée, la plus physique et la plus technique, pour que tout se décante. Dimitri Tordo crève des 2 roues et abandonne, alors que Nico Vouilloz fait le trou en prenant 13 secondes à Alex Cure qui revient dans la course, et 20 à Flo Nicolaï, qui vexé dans son orgueil s’adjuge le dernier scratch du jour dans la SP4 (malgré une chute s’il vous plait), pour finalement prendre la 2e place 19sec derrière Nico Vouilloz et 25 devant devant Alex Cure. Derrière eux, on retrouve Nicolas Filippi à la 4e place et Julien Camellini auteur d’une superbe 5e place.

Chez les filles, moins de suspens : Cécile Ravanel, archi dominatrice, s’impose avec 2min11 d’avance sur Isabeau Courdurier et 2min57 sur Julie Duvert.

Et pour finir, rendons hommage à Olivier Giordanengo, le leader actuel de l’Urge 1001 Enduro Tour, qui le temps du week-end avait troqué son Reign contre un Full-E à assistance électrique, puisque Blausasc servait également de support pour la 1ere manche du Trophée VTT AE by Giant, avec à la clé une belle victoire devant Kevin Marry et Laurent Solliet, et en prime un temps scratch absolu devant Nicolas Vouilloz dans la SP3.

IMG_7687

Alex Cure, 3e (Photo © Christian Perez)

IMG_7301

Florian Nicolaï, 2e (Photo © Christian Perez)

IMG_6889

Nicolas Vouilloz, vainqueur scratch (Photo © Christian Perez)

IMG_6893

Julie Duvert, 3e fille (Photo © Christian Perez)

IMG_7761

Isabeau Courdurier, 2e fille (Photo © Christian Perez)

IMG_6810

Cécile Ravanel, 1ere fille (Photo © Christian Perez)

IMG_7643

Olivier Giordanengo, vainqueur de la catégorie VTT AE (Photo © Christian Perez)

DSC_0076

Podium Scratch (Photo © Greg Germain)

DSC_0072

Podium dames (Photo © Greg Germain)

DSC_0069

Podium VTT AE (Photo © Greg Germain)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *