Chose promise chose due, l’Enduro Vésubien 2015 restera gravé dans les annales avec son soleil, ses 3 spéciales magiques et variées à souhait, la victoire de Giordy au scratch et Julie Duvert chez les filles, et la grosse bataille pour la 2ème place du podium scratch.

Dimanche 31 mai, 7h, le pays côtier se réveille sous une épaisse nappe de nuages qui ne le quittera pas de la journée, et 156 vététistes font route vers la Colmiane où les attendent les bénévoles du Montagne Club Vésubien, 3 spéciales succulentes et du soleil. Toutes les conditions sont réunies pour que la journée soit belle… Et elle le fut !

Après six éditions confinées dans la Haute-Vésubie, entre la Colmiane, Venanson et Saint-Martin, l’Enduro Vésubien étendait son périmètre d’action en 2015, en emmenant ses concurrents jusqu’à Roquebillière. Quelle belle idée ! Un parcours traversant dans cette superbe vallée et l’occasion de découvrir deux spéciales 100% inédites qui ont fait l’unanimité. Après une mise en jambe sur la spéciale mythique “2 Caïres-Venanson”, les concurrents pénétraient dans le forêt de Maluna pour aller chercher un tout nouveau chemin fraichement réouvert : un sentier recouvert de terre végétale, qui débutait par une longue série d’épingles dré dans l’pentu et se terminait par un travers plein gaz à flanc de vallée. Sélectif, mais tellement beau. Enfin, “beau”, c’est ce qu’on a dit en bas, mais c’était avant de savoir ce qui nous attendait sur la spéciale 3, encore plus magique ! Direction l’ancienne DH de Roquebillière, agrémentée pour l’occasion d’une foultitude de variantes ultra ludiques, qui ont permis de terminer la journée en beauté.

Côté sportif, Olivier Giordanengo n’a pas fait dans la dentelle en remportant les 2 premiers chronos et en faisant le 2ème temps dans la SP3 malgré une chute. Résultat : une victoire incontestable et un écart qui se creuse en tête de l’Urge 1001 Enduro Tour. Mais derrière lui, les places furent chères entre Xavier Marovelli, Thibaud David, Gérald Soury et Jérôme Gilloux, qui se sont échangé les accessits tout au long de la journée, pour finalement terminer dans un mouchoir de poche (seulement 5 secondes d’écart entre la 2ème et la 5ème place), à l’avantage de Marovelli, 2ème devant Thibaud David revenu au 3ème rang grâce à son temps scratch dans la SP3, alors que les deux autres finissaient ex-aequo. Chez les filles, Nadine Sapin n’ayant pas bien récupéré de son festival sur la Transvésubienne, personne n’a pu empêcher Julie Duvert de monter sur la plus haute marche du podium, suivie de Nadine Sapin et de Laurence Perugini. Enfin, dans les autres catégories, les vainqueurs sont Laurent Solliet (VAE), Loan Tadyszak (cadet), Hugo Domenech (junior), Xavier Marovelli (sénior), Gérald Soury (M1), Olivier Giordanengo (M2) et Théo Bertarini (M3).

Enduro Vesubien 1001 Enduro Tour_6

“Petit” paysage au départ de la SP1 ! Le décor est posé…

Enduro Vesubien 1001 Enduro Tour_1

36 km de ride entre les 2 Caïres (1900 m d’altitude) et Roquebillière… C’est parti !

Enduro Vesubien 1001 Enduro Tour_2

Au menu : des chemins alpins, des forêts de mélèzes, de la belle terre végétale en sous-bois, des forêts d’épicéas féériques et un final en apothéose sur l’ancienne DH de Roquebillière revisitée.

Enduro Vesubien 1001 Enduro Tour_3

3 spéciales, 2 temps scratch et une 2ème place… Rien à dire, Olivier Giordanengo n’a usurpé ni sa victoire vésubienne ni son rang de leader de l’Urge 1001 Enduro Tour.

Enduro Vesubien 1001 Enduro Tour_4

Au terme d’un mano à mano avec Thibaud David, Gérald Soury et Jérôme Gilloux, c’est Xavier Marovelli qui prend la 2ème place du général. Les 4 hommes ne sont séparés que de 5 secondes sur le classement final ! 

Enduro Vesubien 1001 Enduro Tour_5

Thibaud David, le seul homme qui aura réussi à voler un temps scratch à Giordy.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *