La série se poursuit dans la jungle de Manizales

Il y a quelques jours, les mécanos EWS enlevaient des tonnes de poussière chilienne sur les vélos de leurs pilotes (lire ici). Une semaine plus tard, l’eau coule de nouveau à flot, mais cette fois-ci il s’agit de les décrotter de toute la boue qui les recouvre. Changement radical de décor et de conditions pour la 2ème épreuve des Enduro World Series 2018… Bienvenue en Colombie !

Jared Graves set a solid pace for the weekend with 2nd place behind Marcelo.
Pour la 1ère fois de l’histoire, les EWS étaient de passage en Colombie les 31 mars et 1er avril 2018, et c’est avec un prologue urbain survolté au cœur de Manizales que le week-end a débuté. (Photo © EWS)

Just 100 metres from the race village on stage 7. Robin Wallner backed up his 3rd place last week with a strong 6th place in the tricky conditions this week.
Le lendemain, direction la jungle pour 6 spéciales chronométrées dans les forêts tropicales, sous la pluie et dans la boue. (Photo © EWS)

A very rare sight, Sam Hill not being mobbed by fans, the man was incredibly popular here in Colombia.
Champion du monde en titre et déjà vainqueur dans la poussière du Chili, Sam Hill a remis ça en Colombie. Le pilote Chain Reaction Cycles Mavic s’adjuge 4 spéciales et s’impose avec 47 sec d’avance sur Marcelo Gutierrez. Damien Oton complète le podium masculin. (Photo © EWS)

A quiet moment for the riders as they dropped into the top of stage 2. Cecile did most of her damage here.
Comme Hill, la double-vainqueur varoise des EWS, Cécile Ravanel, signe un 2ème succès consécutif en 2018. Décidément inarrêtable la pilote Commençal azuréenne ! (Photo © EWS)

Adrien Dailly had many strong stage results for a 9th place.
Dans le clan masculin, la plus belle perf azuréenne est réalisée par Adrien Dailly, 9ème scratch malgré une pénalité de 20 secondes. (Photo © EWS)

ews colombie 2018 tordo 3
Dimitri Tordo, qui avait été le 1er Français au Chili (9ème), poursuit sa belle série avec une très belle 12ème place, qui lui permet de pointer au 6ème rang du classement général EWS. Magnifique. (Photo © Sven Martin)

ews colombie 2018 nicolai 2
Pour Florian Nicolaï (29ème) et encore plus pour Alex Cure (abandon pour cause de blessure à l’épaule), c’est un week-end à oublier. Vivement la prochaine qu’ils se vengent ! (Photo © Sven Martin)

Master Men podium: 1st Karim Amour, 2nd Patricio Escobar, 3rd Dewin Leandro Carvajal.
Et chez les Masters, Karim Amour décroche une nouvelle victoire. Respect. (Photo © EWS)

Rendez-vous en mai pour la 3ème manche des EWS, en France ! Mais avant, voici quelques images spectaculaires de Colombie dans la vidéo best-of du week-end…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *