Ils s'appellent Thibault Van Pouke, Michel Delville et Jérémy Béranger, et depuis cet hiver, ils s'activent pour redonner vie à une piste qui a compté pour beaucoup dans l'Histoire de la DH sur la Côte d'Azur : la descente de Peille.

Organisée de 1994 à 2009, la DH de Peille a fait les grandes heures de la DH sur la Côte d'Azur dans les années 90 et 2000. C'est sur cette piste que Fabien Barel a fait ses débuts ; c'est sur cette piste que sont venus se roder pendant quinze ans les plus grands descendeurs français et nombreux internationaux chaque printemps, car c'était la première course de la saison et l'une des plus éprouvantes de surcroît, donc un bon test pour l'homme et le matos avant les premiers gros rendez-vous internationaux ; et c'était un événement attendu avec impatience par tous les fans car on en prenait plein les yeux.

Mais depuis l'arrêt de cette compétition en 2009, la végétation reprenait petit à petit ses droits, alors avant que la piste ne disparaisse totalement sous les buissons et la caillasse, ces trois Peillois ont pris pelles et pioches pour redonner son lustre d'antan à ce monument de la descente azuréenne. Bravo à eux !

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *