Ne vous fiez pas aux apparences…

En effet ce n’est pas un Azuréen qui a remporté la 1ère coupe du monde DH de la saison dimanche dernier à Lourdes, et en effet trois de nos prodiges locaux ont chuté en finale… Mais en y regardant de plus près, vous allez voir que nos pilotes sont vraiment en forme en ce début d’année et parés pour la gagne, ce n’était pas pour cette fois-ci certes, mais la vitesse et le talent sont bel et bien là, ce n’est que partie remise !

Après six mois de coupure interminables pour les fans (il n’y a qu’à voir les milliers de spectateurs sur cette photo de la raquette d’arrivée en plus de tous ceux massés le long de la piste), la coupe du monde de descente 2022 a repris du 25 au 27 mars à Lourdes. Et c’est un Français qui s’est imposé : Amaury Pierron. (Photo © Nico Brizin – Commencal)


Les saisons se suivent, les courses s’enchainent, et à la fin c’est toujours un Frenchy qui l’emporte. Champagne pour Amaury Pierron. (Photo © Keno Derleyn – Commencal)


Notre meilleur représentant azuréen du jour fut Loïc Bruni, auteur d’une belle 3ème place derrière Amaury Pierron et le Canadien Finn Iles. Une super perf’ me direz-vous, soit, mais le Cagnois vainqueur de la coupe du monde 2021 s’est dit frustré, d’autant que la veille il avait signé le meilleur temps en qualif. Malgré tout, on peut dire qu’il n’a pas raté son entrée 2022 et avec ces deux résultats a fait le plein de précieux points pour le classement général. (Photo © Sebastian Schieck – Specialized)


3 Français dans le top 5 élite avec Amaury 1er, Loïc 3ème et Benoit Coulanges 4ème. (Photo © Sebastian Schieck – Specialized)


Chez les élites, on attendait également beaucoup de Thibaut Dapréla et Loris Vergier, respectivement 2ème et 3ème du classement général 2021 (hé oui, c’était un triplé azuréen). Samedi, ces deux-là ont prouvé qu’il allait effectivement encore falloir compter sur eux cette année en signant les 4ème et 6ème meilleurs temps des qualif, mais dimanche ils ont été stoppé dans leur élan par une faute en finale. Une erreur fatale heureusement sans gravité pour les deux, et qui n’a soit dit en passant pas empêché Loris de terminer à seulement 5 secondes de la gagne… Autant dire que sans cette erreur, la victoire était assurément pour lui ! (Photo © Keno Derleyn – Commencal)


On était également impatients de voir les grands débuts d’Hugo Marini en coupe du monde junior, et comme ses compères le Rouretan a été monstrueux samedi avec une 4ème place en qualif, énorme ! Malheureusement comme Loris et Titi il a chuté dimanche. Rendez-vous est déjà pris pour Fort William en mai. (Photo © JB Liautard – Commencal)

Mais ce n’est pas tout… Si comme nous vous êtes bien chauvins et supportez à fond les pilotes azuréens, alors vous serez bluffés par la 9ème place de l’enduriste varois Antoine Vidal, par la 32ème place d’Adrien Dailly pour cette première expérience, par Antoine Rogge qui a réussi lui aussi à se qualifié et a terminé à une honorable 43ème place, et par Leona Pierrini qui a pris la 16ème place féminine pour sa première course en élite. Que de résultats prometteurs !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.