L'interview de Tito Tomasi

De retour au pays après plus de deux mois passés en Amérique du Sud à explorer les chemins andins et merveilles incas, Tito Tomasi a retrouvé le bon goût des chemins azuréens. 1001sentiers en a profité pour lui poser 10 questions. L'occasion de mieux connaitre ce vététiste passionné aux multiples casquettes...

CV NÉ EN 1984, ORIGINAIRE DE GATTIÈRES
AVENTURIER VTT, AMBASSADEUR, ARTISTE

Salut Tito, comment ça va ?

Salut Greg. Je vais bien, merci. Les choses rentrent dans l’ordre après ma chute pendant l’Epic Enduro, je remonte sur le vélo très bientôt, il fait beau, c’est le printemps... ça veut dire qu’on va bientôt passer du temps en montagne !

Tes débuts à VTT ?

J’ai commencé à rouler au club de Gattières à l’âge de 12 ans. J’adorais et j’apprenais énormément. Je crois que le terrain est tellement rocailleux et technique dans le coin que si on aime rouler là, on aime le VTT partout et pour la vie ! Je me souviens notamment d'une journée à Clans qui reste encore gravée très fortement dans ma mémoire. Ce jour-là, il y avait un rassemblement Jeep ; les Jeeps nous ont monté en-haut avec le vélo et on est tous descendu. Sauf que moi j’avais même pas 12 ans alors mon père m’a fait partir en dernier ; mais en fait je rattrapais les mecs petit à petit en m’éclatant sur mon vélo. Ce jour-là, je crois que mon père a pris conscience que j’allais aimer le VTT !

Ton spot favori dans les Alpes-Maritimes ?

J’ai beau avoir tourné un peu dans les Alpes et connaître quelques beaux endroits, le 06 reste mon département préféré, pour sa diversité mais aussi pour tous les souvenirs de courses, de sorties, de trips ! Bref, une vie rattachée à ces montagnes et à ces sentiers. Mais c’est le Mt Vial qui tient la place la plus importante dans mon esprit aujourd’hui, car il représente la découverte du vélo de montagne pour moi. Les premières fois que j’y suis allé, j’ai eu l’impression de découvrir un autre sport, de voyager, de découvrir et de me dépasser, au final cette révélation a énormément influencé mon futur.

tito tomasi 1001sentiers 1
Tito Tomasi sur sa montagne favorite, le Mt Vial.
Vous aussi, allez rider cette fameuse montagne, vous ne serez pas déçu → GuidéNavettes, Topos

Ton dernier ride marquant ?

Sans hésiter : au Pérou, en mars dernier. Je suis allé traverser le Ausangate au sud de Cusco. Parti la veille, j’ai roulé un moment sur des pistes avant de découvrir ce sommet spectaculaire de 6300 m. Le soir, un vieux berger m’as logé à 4200 m d'altitude, avant que la tempête me rattrape...

tito tomasi equateur 3..Le lendemain, je découvre le paysage couvert de neige. Le chemin est incroyable ! Une belle journée, des sentiers de fou et un passage à 5000 m. Voyager à VTT, c’est tout simplement plus fort !

tito tomasi equateur 2

Des moments magiques en Amérique du Sud, mais aussi des conditions très difficiles...

Oui, cette année les Andes ont connu des pluies très fortes avec des inondations, des sentiers fermés, des glissements de terrain et autres ponts arrachés. Ça a pas mal changé mes plans, mais j’ai pu m’adapter pour bien rouler et j'ai fais pas mal de rencontres. Quasiment 1000 kilomètres entre l'Equateur, le Pérou et la Bolivie, des sentiers de fou, des trucs durs, des chemins Inca, de la piste... de tout ! C’était grandiose, j’ai fait plusieurs semaines d’itinérance, c’est ce que je préfère. 

tito chemin inca 2018 6
Revivez le trip inca de Tito en vidéo ici !

Et maintenant, la France avec tous ses beaux singles ?

Depuis quelques semaines je suis en effet de retour en France. J’ai eu la chance de pas mal rouler dans les Alpes-Maritimes à mon retour. Les sentiers sont vraiment spéciaux ici. C’est très bon et c’est varié, j’adore. J’aime aussi la Haute-Savoie pour ce qu’il n’y a pas chez nous : les hauts sommets, les glaciers, les lacs, les forêts épaisses et la terre meuble. C’est différent et j’adore le changement. 

tito tomasi 1001sentiers 2
Tito a beau faire le tour du monde, son spot VTT favori reste le 06. Ici une photo prise lors de notre dernière virée ensemble, il y a quelques jours.

Ton programme pour les prochains mois ?

J'avais du temps devant moi avec le repos forcé suite à ma blessure ; du coup j’ai pu planifier correctement les mois à venir. Je pars voir l’Atlantique les deux prochaines semaines mais ensuite je compte revenir dans les Alpes-Maritimes pour différentes traversées en mai et juin. Cette année, je vais partager plus ! Rouler avec des riders plus ou moins connus sur des aventures, guider des rides sur des événements (Vélovert Festival, Pass'Portes du Soleil, Roc d’Azur) et en octobre je repars au Népal avec mon pote Cedric de Vtopo! On va vous ramener des images magnifiques...

D’ailleurs, beaucoup de gens se demandent : qu’est-ce que tu mets dans ton sac quand tu pars en trip ?

La préparation des trip est très importante. C’est ce que l’on prend dans le sac, mais c’est aussi la préparation physique et celle de l’itinéraire. Depuis plus de dix ans, j’ai fait énormément de voyages et de traversées. Avec le temps, j’ai appris. Il y a le sctrict minimum qu’il faut toujours avoir, pour se soigner, se protéger du froid, se changer mais aussi pouvoir réparer. Puis on va rajouter des choses pour se rassurer. Au final, dans le voyage, on découvre ce qui nous est vraiment nécessaire. Encore une fois le voyage nous enseigne beaucoup. Pour ceux qui sont intéressés par les détails de la préparation, sachez que je vais sortir un mini-livre sur la Traversée des Alpes. Cela portera sur l’aventure mais je consacre aussi une grande partie du livre à donner des conseils de préparation. 

tito tomasi traversee alpes GGG8364
Photo souvenir de Tito à l'été 2017, sur les galets niçois après 21 jours de Traversée des Alpes.

Et des pinceaux bien sûr… Quelle place a la peinture dans ta vie, dans ton parcours VTT et dans ce que tu produis ?

La peinture est certainement plus importante que le voyage pour moi. C’est donc assez étrange comme relation, car d’un côté je n’aurais pas réalisé autant sans la peinture qui a apporté beaucoup aux reportages et donc m’a aidé à me démarquer ; et d’un autre côté je n’ai pas assez de temps pour peindre comme je le souhaite. Mais je sais que chaque chose a son temps et qu’il faut vivre le présent, je ne pourrai pas être plus heureux aujourd’hui. Mon rythme de création est complètement mêlé avec les montagnes et mes périples, j’adore ça ! 

tito tomasi traversee alpes 18 43 14

Pour finir, quelques mots sur le Trip 3000 de cet été. Qu’est-ce que tu nous a prévu de beau ?!

Oula ! Cet itinéraire est vraiment unique, je l’ai conçu après des reconnaissances sur le terrain, dans une région des Alpes que j’adore et je suis hyper content de le partager avec 1001sentiers et le groupe qui nous accompagnera. Et puis on a réussi à l’agrémenter de belles surprises...  Comme souvent en montagne, ce Trip 3000 va être dur physiquement, mais la récompense est au-delà des espérances ! 

Trip 3000 1001sentiers Tito Tomasi P1160182
Il nous reste 2 places pour le Trip 3000 de cet été. A bon entendeur...

Vive la vie !
Merci Tito et à bientôt pour de belles aventures !

Rendez-vous le 7 mai pour 10 questions à une autre figure du VTT azuréen...

Un commentaire

  • Merci à tous les 2 de nous partager tous ces beaux moments d’aventure. Pour ceux qui hésitent encore pour le Trip3000, réfléchissez pas trop car c’est magnifique, faut juste bien vous entraîner en conséquence.
    On se croisera donc certainement au VVF à Villars.
    Let’s ride !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *