Une journée en or pour certains Azuréens, cauchemardesque pour d’autres

Dimanche 1er novembre 2020. Leona Pierrini s’en souviendra à jamais comme le jour où elle a remporté le classement général de la coupe du monde de DH junior dames, et Loïc Bruni comme celui de sa 6ème victoire élite en coupe du monde, au terme d’une journée folle et d’une saison très spéciale. En revanche pour Loris Vergier, ce week-end au Portugal restera un terrible souvenir, celui de deux coups du sort à la suite lui ont fait perdre un titre dont personne ne pensait qu’il allait lui échapper. Récit…


Photo © Michal Cerveny / UCI

Après les Mondiaux à Leogang (Autriche) et deux manches de coupe du monde à Maribor (Slovénie), c’est donc à Lousa (Portugal) que se clôturait le week-end dernier la saison internationale de DH. Une saison courte mais intense où nos pilotes azuréens se sont particulièrement illustrés. Ils étaient du voyage au Portugal, et tous y débarquaient dans des dispositions idéales pour terminer en beauté l’année : Loris Vergier leader de la coupe du monde après 2 victoires impressionnantes en Autriche, Loïc Bruni dans également dans le coup pour la victoire et le titre, Thibaut Dapréla bluffant pour sa première saison élite avec déjà un podium à son actif et une 5ème place provisoire au classement général, Léona Pierrini dominatrice chez les juniors dames et Antoine Rogge qui a signé son premier top10 chez les juniors hommes.


Photo © Michal Cerveny / UCI

Après deux victoires à Maribor, Léona Pierrini s’est offerte une troisième victoire juniors vendredi sur la première manche portugaise, et même si elle a rencontré un arbre dimanche sur le deuxième run chronométré, la jeune pilote Scott originaire de Saint-Vallier-de-Thiey a décroché le fameux globe de 1ère junior du classement général de la coupe du monde 2020. Quelle saison !


Photo © Michal Cerveny / UCI

Vainqueur des premières courses post-confinement en août et septembre, auteur d’un nombre record de meilleurs temps sur les qualifications des championnats du monde et coupes du monde, vainqueur des deux coupes du monde de Maribor, large leader du classement général de la coupe du monde avant le Portugal… Personne ne contredira le fait que Loris Vergier était bel et bien le plus fort cette année. Malheureusement, la poisse en a décidé autrement : d’abord la pluie à Leogang qui l’a empêché d’exprimer son talent sur les Mondiaux, puis une crevaison lors de la première manche de Lousa qui a ruiné son run et l’a relégué au 2ème rang du classement général provisoire, et de nouveau la pluie lors du second, dont il a été l’une des pires victimes. En effet, malgré sa crevaison vendredi, Loris pouvait encore remporter le titre, mais dimanche il est parti au pire moment, lorsqu’il pleuvait et que la piste collait, alors que quelques minutes après ça s’était calmé et que la piste était plus propice pour ses adversaires. Condamné par le sort à devoir se contenter d’une 19ème place, il termine 4ème du classement général final de la coupe du monde, mais on n’oublie pas qu’il était vraiment au-dessus du lot cette année. Souhaitons-lui une magnifique revanche en 2021.


Photo © Seb Schieck / Specialized Gravity

Battu par Loris à Maribor et 3ème de la première manche à Lousa, Loïc Bruni avait à cœur de terminer sa saison 2020 sur une victoire. Samedi, il a annoncé la couleur en signant le meilleur temps sur les qualifications…


Photo © Seb Schieck / Specialized Gravity

…et dimanche, il a confirmé en remportant la finale de la coupe du monde au terme d’un run sensationnel qui lui a permis de s’imposer devant Greg Minnaar et le vainqueur du classement général Matt Walker. Si ce dernier n’avait pas terminé 3ème du jour, SuperBruni aurait également remporté le classement général, il termine finalement 2ème çà seulement 10 points du Britannique.


Photo © Seb Schieck / Specialized Gravity

Le podium de la World Cup #2 à Lousa : Bruni 1er, Minnaar 2ème, Walker 3ème, Edmonson 4ème, Atwill 5ème… et Thibaut Dapréla à nouveau bluffant avec une 7ème place.


Photo © Seb Schieck / Specialized Gravity

Le podium du classement général DH 2020, avec pas moins de 3 Azuréens dans le top 5 : Bruni 2ème, Vergier 4ème, Dapréla 5ème. A leurs côtés, Matt Walker 1er et Greg Minnaar 3ème.

Au final, beaucoup de frustration pour Loris, mais il faut surtout retenir les innombrables motifs de satisfaction : 3 victoires azuréennes en 4 courses, des scratchs en qualif et des podiums pour tout le monde, 3 Azuréens aux 5 premières places, sans oublier le titre junior pour Léona. Quelle saison ! Que d’émotions ! Vivement 2021 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *